19 septembre 2021
voyage

Se faire une idée de la richesse africaine à travers ces destinations

Le continent africain présente une belle diversité de destinations à découvrir. Tous les pays s’y trouvant se révèlent idéaux pour toutes sortes de voyage. Les touristes n’ont qu’à choisir le lieu qui convient le mieux à leurs aspirations. Voici 3 perles relevées afin que les visiteurs aient une idée de ce qui les attend sur ce grand territoire.

Visiter l’Égypte pour se glisser dans la peau des descendants des pharaons

On se rend en Égypte en premier lieu pour se plonger dans son passé majestueux. Les touristes aiment y découvrir des vestiges restés intacts. Les pyramides constituent les plus grandes attractions de ce monde antique. Ceux situés dans le plateau de Gizeh possèdent une renommée internationale. Ces 3 monts triangulaires sont les témoins du savoir-faire d’un peuple qui fut longtemps en avance sur son époque. La magnificence des temples aussi mérite que l’étranger y jette un coup d’œil. Celui d’Abou Simbel s’est fait remarquer par son histoire et par la grandeur de ses éléments. Les visiteurs se sentent tout petits face aux statues de Ramsès. Se retrouver devant ces immensités aux aurores constitue une expérience inoubliable. Le temple situé à Louxor s’annonce par une longue allée surveillée par des Sphinx. Les détails contenus sur ces constructions attirent également l’attention. Certains donnent envie d’apprendre à lire les hiéroglyphes.

L’Égypte contient quand même plus que des monuments et du sable. Il s’agit d’un pays riche, qui possède son lot de plages et de lieux exotiques. Les côtes de la Mer Rouge regorgent de stations balnéaires où il fait bon se relaxer. Des récifs coralliens d’une grande beauté se cachent dans les eaux de cette mer. Ces spots restent accessibles tant pour les nageurs débutants que pour les confirmés. Ceux qui rêvent de tranquillité découvrent une oasis de paix sur la péninsule du Sinaï. Les touristes qui y passent vivent un séjour inégalable en totale harmonie avec la nature. Par conviction religieuse ou simple curiosité, les étrangers ont le loisir de dompter le célèbre mont du même nom. Cette ascension promet des paysages à couper le souffle. Si le randonneur part avec un groupe de religieux, il partagera forcément leur ferveur spirituelle.

Essayer Madagascar pour sa facilité d’exploration et sa grande biodiversité

Cette île africaine est connue pour sa biodiversité extrêmement riche. Elle abrite des espèces endémiques et protégées, placées par la nature dans un ordre parfois artistique. C’est le cas de l’allée des Baobabs. Ces arbres à la fois majestueux et centenaires se dressent le long de la route pour accompagner les voyageurs jusqu’à Morondava. Les prestataires incluent souvent la visite de ces lieux dans un circuit afrique se déroulant à Madagascar. La majorité des touristes aiment y capturer le lever ou le coucher du soleil. Les parcs constituent des endroits parfaits pour découvrir l’important patrimoine naturel du pays. Celui de Ranomafana a longtemps servi de modèle à d’autres réserves. Selon les régions, le visiteur trouvera des espèces des jungles luxuriantes ou des paysages désertiques, mais saisissants. Le parc de Tsingy de Bemaraha, par exemple, semble ne contenir que des roches. Pourtant, une vie animale animée s’y abrite.

Cette grande île africaine se veut également intéressante en termes de patrimoine historique. Les visiteurs atterrissent forcément à Antananarivo qui est la capitale du pays. Cette cité se révèle dynamique et attachante. Les touristes passionnés d’histoires aiment y flâner dans les restes des palais. Les montagnes se gravissent facilement avant d’accéder à ces « rova ». Les gardiens des lieux ont tenu à recréer l’atmosphère mystique qui entourait ces lieux jadis. Les guides expliquent l’utilité de chaque objet, et la raison de chaque rituel. Ceux qui souhaitent se relaxer prendront la route vers les côtes. Celles-ci possèdent des plages de sable fin et à l’eau turquoise. Les bords de Sainte-Marie font partie des plus appréciés. Les petites îles qui composent l’endroit possèdent des identités différentes à découvrir, mais dont la beauté constitue le point commun.

Se perdre dans ces deux déserts pour vivre une expérience unique

Visiter des lieux isolants aide à se recentrer sur soi. Les touristes qui osent ce genre de séjour, en reviennent ressourcés et plus équilibrés, car ils ont appris à relativiser. Celui du Kalahari, au Botswana, possède la particularité de contenir de la faune et de la flore assez riches. Cela tient à ce que les pluies y sont plus abondantes que d’autres étendues désertiques. De ce fait, le safari y constitue l’activité principale. Les voyageurs voient des animaux comme des girafes, des suricates ou des oiseaux. Ces découvertes s’effectuent en voiture, à pied ou même à vélo. Le sable qui s’y trouve possède une jolie couleur rouge qui semble raviver la nature qui s’y épanouit.

Le désert du Sahara, par contre, se révèle aride et difficile. Les touristes y apprennent à survivre en milieu hostile. Les nomades qui y vivent partagent volontiers leur culture aux étrangers. Ces derniers apprennent à se contenter de peu et à utiliser les éléments mis à leur disposition. Toutefois, la vue des dunes impressionne. Le coucher et le lever du soleil dans cet endroit isolé n’a pas son pareil. L’Homme prend la mesure de sa petite taille face aux éléments et apprend à relativiser ses problèmes. Les étrangers qui se lancent dans cette aventure en ressortent fortifiés, mais aussi plus sensibles et plus reconnaissants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *